Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Tournon Reporter.

Samedi 5 décembre, l’association « After-Before » propose une nouvelle soirée de rock au pavillon 108 sur l’avenue de l’usine à Fumel. Au programme, trois groupes aux influences différentes.

Fumélois : Une nouvelle soirée aux influences différentes

Tout d’abord, le trio Toulousain « Ultra Démon » qui s’est toujours amusé à brouiller les pistes ! On les voudrait punk, ils sont Indie-rock, on les dit Pop, ils sont Noise…Aucune étiquette ne leur convient vraiment, si on écoute leur album, titres par titres, on retrouve de tout ça, ils savent être Punk en étant mélodique, pop en étant noise…un vrai jeu de pistes. On pourrait citer une dizaine d’influences musicales sans se tromper, mais cela serait encore trop réducteur par rapport à ce qu’ils savent faire en live, une surdose de vitamine !

Ensuite, « Narco Terror », branche séparatiste du groupe « Narrow Terence », est un duo dans la mouvance sous amphétamine des « Black Keys » et « Queens of the Stone Age » et de « Nirvana ». Sur scène, parés de leurs leggings léopard, slips et maquillage dégoulinant, nos deux anti-héros, tout droit sortis d’un comics ou d’une série Z, nous livrent la bonne parole Trashy musicale à coup de hurlements, de batterie martiale et de riffs gavés aux lipides... avec un soin d'écriture tout de même. L’ambiance est délirante, sauvage, enrobée d’un second degré endiablé, et vous fera rentrer chez vous avec un torticolis carabiné à force d'avoir « head-bangé » furieusement toute la soirée!

Enfin, « The K » trio belge abrasif et puissant, formé en 2010 sur les cendres du groupe « The Kerbcrawlers » distille avec fougue du Rock-Noise expérimental dont les influences vont de « Jesus Lizard » à « Pissed Jeans » en passant par « Shellac » ou « The Blood Brothers ». Les spectateurs qui ont déjà assisté à l’une de leurs prestations savent de quoi il en retourne, les autres risquent d’en être retournées, mais dans tous les cas leurs performances ne laissent jamais indifférent.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article